7 MOIS PLUS TARD

Publié le par pepite

Les chevreaux de Chaussette ont grandit...

j ais pas eu beaucoup de temps pour remettre a jour mon blog dernierement alors à la demande de plusieurs d entre vous, voila des nouvelles

 

voici ce qu est devenu le ti mec Basket!!!

tout en muscles et en cornes, il est deja vraiment corpulant pour son jeune age (par rapport à mes crevettes habituelles biensur, faut dire que lui c est un demi nain pas un minus)

il a ete castré en juillet dernier

SDC13667

 

et les filles et les filles !!!

Chaussure et Chausson sont de belles tites louloutes non ?

de vraies craneuses!!!

SDC13658

ah ouai ca pousse vite ces tites betes là!!!

Commenter cet article

Audrey 15/12/2010 14:50



quelles sont jolies!!!! j adore les chèvres aussi, vous avez de la chance d en avoir de si belles et d etre en pleine nature!!



Pierrine 14/12/2010 20:49



Ils ont bien changé ces bébés ! mais ils sont toujours aussi mignons !



m.ligeon 01/12/2010 16:30



bouh, je suis triste, la tite Chloé de mon fils, qui d'après les calculs fait lors de son acquisition aurai 6 mois en ce moment  ....  viens de metre bas et le tit bout n'a pas
survecu... en visitant des sites dont le votre, je vois la date de fécondité (3 à 4 mois) et la date de gestation (5 mois) calcul fait Chloé aurait donc au moins 8 mois et non 6. Mise bas en
décembre, donc prise en juillet aout, mais une chose est sure, elle a été prise avant l'age de 7 mois ... la mise bas c'est très mal passée, elle a souffert et a un nerf coincé (le véto a dit que
ca irai mieux ce soir après la prise de l'anti inflammatoire qu'il lui a donné) ... elle est au repos, bien à l'abris bichonnée et calinée ... j'espère qu'elle s'en remettra et que le moment
voulu (par elle) elle poura avoir des petits mais dans de bonnes conditions cette fois ...


enfin réconfort ..... au vue de ce qui vient de se passer ... on a sauvée Chloé de la négligence et du mepris de ses ancien proprios .....


voila ... j'avais juste envie d'en parler à quelqu'un


Bonne continuation votre site est formidable comme votre passion



Stéphanie 16/03/2015 05:14

Votre témoignage m'a beaucoup émue.
Cela me fait de la peine que votre chèvre Chloé ait perdu son chevreau et qu'elle ait tant souffert à la mise bas.
Fort heureusement, elle a survécu.
Je vous sous souhaite plein de bonnes choses pour la suite.
Je suis tombée sur ce site par hasard car je me suis lancée depuis peu dans l'élevage de chèvres.
Je suis totalement novice en la matière et qui plus est, je ne réside pas en Métropole mais sous les Tropiques (Nouvelle-Calédonie), ce qui complique encore un peu plus la tâche car il faut bien l'avouer, la filière caprine n'est pas une priorité sur le Territoire.
On fait plutôt la part belle aux bovins;
Mes parents sont d'origine métropolitaine et ma Maman (hélas décédée depuis peu) adorait le fromage de chèvre et me lisait (entre autres choses "La chèvre de Monsieur SEGUIN).
J'ai une affection toute particulière pour ces animaux sans parler des autres animaux de compagnie conventionnels tels que les chats, les chiens.
Je possède un petit troupeau de 8 chèvres mères qui ont mis bas tout au long du mois de Février de cette année (1ère mise bas le 09/02/2015 = des jumeaux, deux petits mâles dont la mère est décédée, hélas, une semaine après (je suis donc très concernée par le sujet "biberons". Dieu merci, ils avaient pu téter le colostrum et être nourris par leur mère avant qu'elle ne meure.)
Le lendemain, deux autres de mes chèvres ont mis bas, l'une au petit matin d'un petit mâle, l'autre en fin de matinée d'une petite femelle.
Enfin, la troisième a mis bas en fin d'après-midi mais hélas, alors que nous les rentrons systématiquement vers 18H00 - 18H30 dans leur enclos sécurisé afin de les protéger d'éventuelles attaques de chiens (errants ou non), mon compagnon a cru qu'elles étaient au complet mais il a dû compter deux fois la même et alors qu'il avait lâché nos chiens pour qu'ils se défoulent (nous sommes contraints par la force des choses de les garder en box fermé lorsque les chèvres sont lâchées), notre chèvre manquante qui n'avait mis bas que quelques heures auparavant n'a pu protéger son chevreau.
Les chiens ne cherchaient pas à lui faire du mal mais ont dû jouer trop brutalement avec lui et li est décédé le lendemain matin.
La naissance suivante n'a eu lieu que le 19/02/2015.
C'était en fin d'après-midi, juste avant que je ne rentre mon petit troupeau dans son enclos.
La chèvre qui a mis bas ce jour-là en était à sa deuxième mise bas (à ma connaissance) car nous l'avions acheté à un couple de jeunes Métropolitains qui quittaient la Nouvelle-Calédonie pour aller s'installer à Bali nous avaient-ils dit.
"Nanny-Biquette" (puisqu'il s'agit d'elle) avait déjà, alors, un biquet que nous avons prénommé "Tibouc" bien que, afin d'éviter toute consanguinité et parce qu'il était hors de question de m'en séparer, nous ayons pris la décision de le faire castrer.
"Tibouc" est ma mascotte.
Tout comme sa mère, il possède la particularité de ne naturellement pas avoir de cornes.
Le terme souvent employé ici est : "polé".
N'ayant jamais entendu employer ce mot auparavant, je ne suis pas certaine de bien l'avoir orthographié.
L'avant-dernière maman chèvre à avoir mis bas est ma chèvre préférée.
Elle a la particularité d'avoir les cornes tronquées naturellement (je ne sais pas pourquoi, alors qu'elle était plus jeune, et peut-être après un simulacre de combat avec l'une de ses congénères, en les rentrant en fin d'après-midi, j'ai remarqué que le bout de ses cornes était cassé.)
Pourtant ce n'est pas par manque d'apports en sels minéraux !!!!
Je leur met une grosse pierre à lécher spéciale chèvres à leur disposition (d'ailleurs, elles adorent ça !!!).
"Hazen", puisque tel est son nom, avait mis bas deux adorables petits chevreaux (encore des jumeaux!!! Lol)
Moi qui avait peur qu'elles me fassent des jumeaux voire des triplets (elles étaient toutes des primipares, des chèvres dont c'était la première mise bas).
Ayant de plus le handicap de ne pas encore pouvoir habiter sur place (notre maison est en voie de construction mais ce n'est plus une voie c'est un boulevard !!!!), j'avais la peur au ventre que les choses se compliquent et que je ne sois pas là pour intervenir à temps.
La dernière naissance a eu lieu le samedi 28/02/2015 et le travail a débuté sous mes yeux.
"Clara" m'a fait une adorable petite chevrette toute blanche.
J'ai eu, moi aussi, mon lot de peine.
Jai perdu trois adultes de mon premier troupeau de chèvres mères et pour des raisons diverses dont une chèvre, "Stacy', très douce et que j'aimais beaucoup.
Elle avait mis bas un chevreau absolument craquant.
Il était tout blanc et le dessus de son front était tout bouclé.
Mon compagnon et moi-même avions décidé de le prénommer "Snowy".
Puis, étant donné que son sort risquait d'être des moins heureux, lorsque le neveu de mon compagnon lui a fait part du fait que lui et sa jeune compagne cherchaient un cabri pour leur petite fille d'un an, nous nous sommes dit que c'était le meilleur moyen de faire en sorte qu'il ne finisse pas dans une assiette.
Sauf que nous ignorions un détail important : il existait un troupeau de chèvres sauvages aux alentours de leur habitation.
Et bien que Sinji et Marion aient aménagé un parc ainsi qu'un abri en cas d'intempéries pour "Stacy" et "Snowy", à l'âge de trois mois, "Snowy" qui jusque-là tétait encore sa mère, a décidé de s'émanciper et est parti rejoindre le troupeau sauvage.
Sinji et Marion auraient dû nous prévenir de venir récupérer "Stacy" car nous ne la leur avions confiée que parce que "Snowy" n'était pas sevré.
Mais la trouvant douce et pour qu'elle ne saute pas par-dessus l'enclos qu'ils leur avaient fait, ils ont commis l'irréparable erreur de l'attacher.
Elle s'est pendue.
Les chèvres (y compris ma mascotte qui est un bouc castré et le premier fils de "Nanny-Biquette") de mon tout premier petit troupeau ont toutes reçu un nom.
Il y a "Nanny-Biquette", bien sûr, "Tibouc", "Hazen", "Tiny" (décédée), "Stacy" (décédée), "Helen" (décédée), "Clara", "Apple" (qui a perdu son chevreau) et "Sophie".
Puis, auprès du même éleveur, le 06/12/2014, j'ai décidé d'agrandir mon troupeau avec 17 nouvelles chevrettes.
Elles sont toutes nées au mois de juin l'année dernière, ce qui fait qu'elles avaient 6 mois à leur arrivée chez nous.
Elles en ont 9 ce mois-ci.
Notre bouc reproducteur s'appelle "Jojo".
Dès l'arrivée des nouvelles venues, nous avons pris soin de le mettre dans un enclos à part (d'une part pour éviter qu'il ne saillisse les chevrettes trop tôt, ce qui couperait leur croissance, d'autre part, afin qu'il ne dérange pas les mères qui allaient mettre bas.
J'allais oublier que j'ai également fait l'acquisition de deux autres chèvres adultes auprès d'une éleveuse différente.
L'une de ces chèvres a trois ans et se prénommait déjà "Clochette".
L'autre a deux ans et n'ayant pas de nom, j'ai décidé de l'appeler "Wendy".
Ni l'une, ni l'autre n'étaient apparemment gestante lorsque je les ai achetées.
J'héberge également les trois chèvres et le bouc d'un voisin et ami en attendant qu'il ait terminé de mettre en place les infrastructures nécessaires à leur bien-être.
Il y a "Noisette", compagne de "Jojo" que notre voisin nous a offert, la fille de "Noisette et de "Jojo" et la petite fille consanguine de "Noisette" et "Jojo" puisque "Jojo" a sailli sa propre fille.
Quant au bouc qui appartient à notre voisin et que nous lui gardons, son nom est "Boubouc" et c'est un bouc de race "Boer" (réputé pour sa conformation bouchère).
En ce qui concerne mon "Jojo", tout ce que je sais, c'est qu'il n'est plus tout jeune, de race indéterminée mais TRES BON REPRODUCTEUR.
Mes 17 chevrettes n'ont pas encore de nom mais je me donne le temps de leur en trouver un.
Je n'ai pas voulu que mes chèvres mères (les 8 chèvres du premier troupeau) soient saillies trop tôt et j'espérais pouvoir habiter sur place au moment opportun mais je ne pouvais pas attendre trop au risque qu'elles soient alors trop vieilles pour une première mise bas. J'ai donc attendu qu'elles aient 13 mois, ce qui m'a également permis de trouver le bouc approprié.
Mes chèvres sont de race croisée "SAANNEN/BOER".
Sur le Territoire, nous ne disposons pas de toute la diversité qui existe en Métropole comme les "ALPINES CHAMOISEES", les "ANGLO-NUBIENNES".
Et si, par pur hasard, nos chèvres sont naines, c'est surtout dû à la dégénérescence de l'espèce par consanguinité et retour à l'état sauvage.
En espérant que je ne vous ai pas trop ennuyé et que je ne vous ai pas "rendu chèvre" avec toutes mes histoires !!!! Lol
Je vous souhaite plein de bons moments à venir avec Chloé.
Cordialement.
Stéphanie.

Bernadou Muriel 27/11/2010 21:04



Vos petits bouts sont magnifiques. Et quelles couleurs ! J'adore votre façon de les présenter très rigolote...


Je souhaiterai également savoir s'il est possible de de venir un de vos partenaires. J'ai essayer de trouver une adresse à laquelle vous contacter, je n'en ai pas trouvé.


Je suis éleveuse sur les contreforts des Cévennes et je souhaite faire découvrir la race de chèvre Alpine en tant que chèvre de compagnie et pas uniquement comme chèvre laitière. Leur affection,
leur gentillesse, leur tendresse sont sans borne et si peu connu ! Pourriez-vous m'aider à faire connaître ces biquettes (c'est aussi une façon de les placer pour leur éviter l'abattoir...)
en mettant un lien de mon blog sur le votre ? Mille mercis !



wanaakaigmu 26/10/2010 16:34



JE ME SUIS PROMENER SUR VOTRE SITE  J'AI  PASSER UN SUPER MOMENT BRAVO MOI AUSSI J'AI  DES PETITES CHEVRES BONNE SOIREE